SA à Neufchâteau

L’extension de l’habitation s’emboîte dans l’angle des deux bâtiments existants, comportant tous les deux une toiture en pente. Actuellement, l’entrée se fait directement dans l’espace de vie entrainant un refroidissement et des courants d’air dans l’espace. Le client souhaite cette extension qui permet de résoudre ses différents désagréments et qui amène des fonctionnalités complémentaires tels le wc, salle de bain ainsi que le hall pour se déchausser. En ce qui concerne l’extérieur du bâtiment, l’extension comporte très peu de percements car il y a une grande visibilité du bâtiment depuis la rue, celle-ci étant plus haute que l’habitation ; le client souhaite une intimité depuis le hall pour profiter de l’espace également comme un complément de son séjour. La façade latérale est, elle, pourvue d’une grande baie permettant d’avoir une vue sur l’espace végétalisé, à construire. Le bâtiment existant comporte une multitude de matériaux tels la pierre, le bois, le crépi et l’ardoise. Le but de l’extension est de venir amener de la légèreté au raccord des deux volumes tout en limitant l’effet « Patchwork» par l’utilisation de matériaux déjà présents sur le bâtiment ; on retrouve notamment le crépi et un bardage en bois type cèdre. Un soubassement est également mis en place, creusé, faisant ressortir le volume et lui donnant l’impression de flotter. L’ensemble se voulant contemporain, il se caractérise par des ouvertures verticales et un grand fixe amenant un maximum de lumière, ce qui tranche avec les ouvertures existantes du bâtiment de petite taille.

Marché privé
Extension d’une maison d’habitation unifamiliale.
Phase : dossier d’exécution.
Matériaux : Bardage bois /crépi / Toiture plate végétalisée / Châssis en aluminium.